Fonds d’apport de ressources en compétences pour
start-ups à impact

Où l’expertise est capital(e) !

En savoir plus

Soutenir l'innovation

iNGENS Solutions a créé et gère iNGENS Ventures, 1er fonds participatif d’apport de ressources en compétences . Ce fonds met à disposition des heures d’experts qualifiés – les experts-investiss’heures – pour des créateurs-innov’actions porteurs de projets à impacts pour un futur durable. Ces heures d’expertises viennent en échange de part de capital (i.e. processus ‘’Service for Equity’’ dans le monde anglo-saxon).

 

La saison #1 2023-2024 est en cours venez la découvrir ! 

Tiers de confiance

Ce fonds participatif est une réelle opportunité de collaboration innovante entre des experts-investiss’heures et des créateurs-entrepreneurs. Au travers de ce dispositif, iNGENS Ventures permet d’instaurer une nouvelle voie d’excellence basée sur 2 principes forts :

#1 Donner du sens
Mettre en avant les compétences de nos experts-investisseurs en leur permettant de contribuer à l’essor de start-up technologique à impact et de partager l’aventure d’une création en devenant associés.
#2 Réussir collectivement
Augmenter le taux de succès, accélérer l’entrée sur le marché et sécuriser les fondations des projets de nos créateurs-entrepreneurs en leur faisant bénéficier d’une expertise extérieure solide et engagée.

Génèse du fonds

Pour contribuer à la croissance du projet en cours, les apports de ressources en numéraire sont clés mais ils ne créent pas directement de la valeur sur le produit-service en cours de développement. Pour se faire, il faut en même temps augmenter au plus tôt le capital compétences de la jeune entreprise afin de s’assurer de disposer de fondations solides pour garantir les futures performances du produit-service lors de sa mise sur le marché. 

Les créateurs-innov’actions n’ont pas toujours toutes les expertises nécessaires pour y parvenir lors des phases amont où l’équipe de start-up est réduite. En conséquence, le business plan présente parfois quelques imprécisions, lacunes ou impasses, ne rassurant pas totalement les financeurs ou pouvant induire une mauvaise lecture. Ceci freine ou parfois bloque le processus de levée de fonds (en dilutif ou non-dilutif) ou plus tard compromettra les promesses de performance du produit-service et donc la réussite du projet tel que défini. Les structures d’accompagnement (couveuse, incubateur, pépinière.. + 2600 en France) qui font un travail formidable ne possèdent pas toujours les expertises ad-hoc pour critiquer, amender et faire évoluer la partie performance produit-service du business plan. Ces expertises n’étant parfois pas disponibles localement mais dans une autre région en raison de la typologie du tissu économique en présence.

L’envie d’entreprendre est plus que jamais présente avec des créations d’entreprises avoisinant le million sur une année ! Environ <1% peuvent être classifiées en tant que start-up avec une notion d’expérimentation d’une nouvelle activité sur un marché émergeant et dont les risques sont difficiles à évaluer. Parmi elles de plus en plus de créations de jeunes entreprises innovantes dont les solutions collent avec les 17 objectifs de développement durable [ODD] de l’ONU (+1 point par an depuis 5 ans) et c’est tant mieux !

Par ailleurs, même si elles en ont conscience, les jeunes entreprises innovantes (i.e. start-up) n’ont pas forcément la trésorerie nécessaire pour faire appel à un expert prêt à bâtir avec eux de solides fondations sur lesquelles la suite de l’aventure va s’appuyer. Et quand bien même, trouver un expert sur telle ou telle problématique qui connaisse le monde et les codes des start-ups n’est pas chose facile.

Pour résoudre ces problématiques, l’idée a donc été de créer un fonds n’apportant pas de ressources en capital mais des ressources en compétences venant de plusieurs horizons sectoriels, scientifiques et géographiques en s’appuyant donc sur les principes du financement participatif. Les créateurs-innov’actions auront accès via le site iNGENS Ventures à des blocs de compétences de 151 heures venant d’experts-investiss’heures ayant au moins 20 ans d’expérience professionnelle.

Force du collectif

Cette offre s’appuie sur la vulgarisation et le succès de l’économie participative d’apport de ressources en capital présente depuis 2007 en France. Cette nouvelle économie a permis l’éclosion de nombreuses start-ups via la participation de tout un chacun avec une appropriation des risques inhérents (perte de capital, dilution de l’investissement, risque d’illiquidité …) en complément des acteurs professionnels historiques (business angels, fonds d’investissement …). Cette mobilisation est importante à ce jour avec une collecte d’environ 2 milliards en France, sur 3000 projets représentant plus de 150 000 investisseurs particuliers.

Par ailleurs, la crise COVID a entrainé une mutation de l’activité des +45 ans qui sont devenu pour un bon nombre indépendants en créant leur propre structure. Elles cherchent également de plus en plus à donner du sens à leurs actions, à transmettre à partager et à aider. 

Ce fonds permettra également pour nos experts-investiss’heures de +20 ans d’expérience d’avoir accès à l’écosystème start-up dont la moyenne d’âge est autour de 25-35 ans amenant ainsi un certain recul, du vécu pragmatique et avec un accès éventuel à un réseau de fournisseurs, de partenaires, de clients pour les premiers cas test (Proof of concept, Proof of Value).

Un nouveau pilier en phase amont

Le fond participatif iNGENS Ventures est positionné au commencement de l’aventure entrepreunariale . C’est dans ces moments fondateurs que la valeur ajoutée des heures d’experts-investiss’heures sera la plus profitable et amènera un réel effet de levier à la start-up. Nous voulons que ce type de financement soit stratégique et pas opportuniste. Cet apport de ressources en compétences vient compléter et également contribuer à préparer les levées de fond en cash classique qu’elle soit dilutive ou non-dilutive venant d’entités publiques ou privées qui arriveront par la suite. 

Notre objectif est à notre mesure bien évidemment de pourvoir faire évoluer l’indicateur lié au succès des start-ups qui se situe à date autour de 50%  après 5 ans. Selon un récent sondage, certaines causes d’insuccès sont intimement liées au capital compétences : 23% n’ont pas la bonne équipe, 17% des produits mis sur le marché sont non différenciants, 13% des produits sont arrivés sur le marché trop tardivement, 8% des start-ups n’ont pas eu recours à des expertises ponctuelles externes. 

La règle « 1-10-100 » dicte notre volonté de vouloir intervenir en amont pour bénéficier des avantages de la proactivité et de l’anticipation afin de régler les problèmes au plus tôt.  Selon cette règle, vérifier  et modifier un point dans une spécification en amont revient à un,  le corriger en phase conception en coûte dix. Et si rien n’est fait, l’entreprise subit une perte potentielle de cent en rentabilité ou en recette.

Le fonds fonctionnera par saison et sera constitué de plus de 10 000h  »investissables » dans environ 50 projets innovants sur chaque saison. Ce pool d’heures viendra de + de 60 experts-investiss’heures prêts à devenir actionnaires minoritaires (<=5%) et partager pleinement l’aventure entrepreneuriale au côté du créateur-innov’action.  Ceci en toute  connaissance des risques inhérents à ce type de dispositif : risque de perte totale ou partielle de son investissement et risque d’illiquidité.

Processus rigoureux

Ce dispositif repose sur six processus complémentaires permettant de sécuriser au mieux les deux parties prenantes : l’expert-investiss’heure en apport de compétences et le créateur-innov’action porteur du projet pour un futur durable.

En tant que tiers de confiance, notre volonté est d’amener une vraie valeur ajoutée et non de proposer uniquement une simple mise en relation via une plateforme.

A cet effet, les processus P4 et P5 ont été rédigés par nos partenaires spécialisés, un cabinet de conseils en financement publics et levée de fonds ainsi qu’un cabinet d’avocats spécialisés en droit des affaires.

En plus des processus, des outils et des documents types seront mis à disposition des parties prenantes pour fluidifier au maximum toutes ces étapes et pouvoir industrialiser le dispositif. Tout ceci a été crée dans un esprit  »Lean office ».

Nos experts-investiss’heures et nos créateurs-innov’actions signent une charte portant sur des termes comme professionnalisme, transparence, intégrité, enjeux sociaux, confidentialité, propriété intellectuelle …. Ceci garantie aux deux parties d’avoir des tiers ayant les mêmes valeurs qu’eux, valeurs qui seront des facteurs de réussite essentiels.

Côté gouvernance, un comité de pré-sélection externe composé de 3 membres a été mis en place pour aider iNGENS Ventures dans l’analyse des projets soumis. 

Les mises en contact se font via une plateforme de collaboration privée ou chacune des parties aura accès à des informations pertinentes sur les expertises à bord et les projets innovants. Un score de création responsable et d’impact basé sur les standards de l’ISO26000 sera établi par iNGENS ventures pour chaque projet.

A la fin de leur collaboration, nous avons mis en place un rendez-vous tripartite (expert-investiss’heure, créateur-innov’action et iNGENS Ventures) pour recueillir les informations de performances financière et extra-financière.

Retour en haut